Pierre Bellanger, PDG de Skyrock, a partagé ses préoccupations au sujet de la souveraineté numérique de notre pays. Extraits : « Nous ne sommes pas souverains sur le réseau, nous sommes, sur la plage, des enfants qui élèvent des barrages en sable contre la mer qui monte… Internet n’est pas un nouveau secteur économique, Internet ne complète pas notre monde, il le remplace !
Internet est surtout une extension de la nation américaine, une extension politique, scientifique, militaire, dont le moteur est le renseignement.
Nous sommes comme les dindes qui pensent jusqu’à Noël que tout le monde s’affaire pour leur bien-être. » (…)
« Notre constitution, même confirmée par la Cour Européenne, ne s’applique pas aux réseaux sociaux étrangers : avec vos données aux USA, vous avez les mêmes droits qu’un banc de méduses dans les eaux internationales. »
Et pour terminer sur une note positive : « La prise de conscience de la catastrophe, c’est la première étape de l’optimisme ! »